15 février 2010

Herman Hess

"Il constata encore qu'une chose s'était détachée de lui, comme la peau se détache du serpent, qu'une chose n'existait plus en lui, qui l'avait accompagné durant sa jeunesse, qui lui avait appartenu: c'était le désir d'avoir des maîtres et d'écouter leurs préceptes."
Siddhartha

Posté par Plumedencre à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Herman Hess

Nouveau commentaire